Approbation du projet « promotion d’une filière café durable au Burundi » par la Conseil International du Café
Article mis en ligne le 11 mars 2013

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Le Conseil International du Café, au cours de sa 110ème session à Londres (04-08 mars 2013), a approuvé le projet « Promotion d’une filière café durable au Burundi », dont le coût total est estimé à 9,4 millions de dollars américains. Ci–après l’intégralité du Communiqué de l’Ambassade du Burundi à Londres.

COMMUNIQUE DE PRESSE

1. L’Ambassade du Burundi au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord a le plaisir d’annoncer que le Conseil International du Café(CIC) vient d’approuver, le projet de promotion d’une filière café durable au Burundi, au cours de sa 110ème session tenue du 04 au 08 mars 2013, au siège de l’Organisation Internationale du Café(OIC) à Londres.
2. Ce projet dont le coût total est estimé à 9,4 millions USD pour une période de 5 ans, avait été proposé par la Fondation KAHAWATU, et a été examiné par le Comité des projets de l’OIC le 07 mars 2013 et pour être approuvé par le Conseil de l’OIC le 08 mars 2013.
3. Le Projet approuvé vise à promouvoir une filière café durable au moyen de l’amélioration de la productivité et de la production de café et de cultures vivrières de qualité afin d’améliorer les moyens de subsistance des producteurs de café au Burundi. A cet effet, un mémorandum d’entente entre le Gouvernement du Burundi et la Fondation KAHAWATU a été signé le 28 octobre 2012 Genève.
4. Après l’approbation du projet par le Conseil International du Café, le Chargé d’Affaires a.i de l’Ambassade du Burundi à Londres, Monsieur Bernard Ntahiraja, qui a représenté le Burundi à ladite 110ème session, a, dans sa déclaration au Conseil, fait ressortir les points saillants suivants :
i. La transmission des salutations et compliments que S.E. Madame Odette Kayitesi, Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage de la République du Burundi, a adressés au Président du Conseil, au Directeur Exécutif de l’OIC et aux différentes délégations à la 110ème session.
ii. L’importance et la place du café dans l’économie du Burundi en général et pour les ménages et les petits producteurs en particulier.
iii. La requête de la mobilisation de financements ainsi que l’appui aux projets et initiatives de développement au Burundi, qui est dans la catégorie des Pays les Moins Avancés (PMA).
iv. Expression de ses remerciements à la Fondation KAHAWATU et à la Société SUCAFINA pour l’initiative et l’appui multiforme au Burundi, notamment à la Conférence de Genève d’octobre 2012, où la délégation burundaise était conduite par S.E. Dr Gervais Rufyikiri, Deuxième Vice-Président de la République.
v. Appréciation et félicitations à Mr Roberio Silva, Directeur Exécutif de l’OIC pour le travail accompli par l’Organisation ; et remerciements à son Economiste en Chef, Dr Denis Seudieu pour sa contribution dans l’élaboration du projet.
5. L’Ambassade du Burundi à Londres apprécie que ce projet contribuera à la promotion du café et au Développement du Burundi

Fait à Londres, le 08 mars 2013.

Calendrier

octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8