Le Directeur Exécutif de l’ONUSIDA félicite le Burundi pour son engagement dans la lutte contre le VIH/SIDA
Article mis en ligne le 8 mai 2013
dernière modification le 20 mai 2013

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Ce mercredi 8 mai 2013, Son Excellence le Deuxième Vice -Président de la République, Dr. Ir. Gervais Rufyikiri, a reçu en audience le Directeur Exécutif de l’ONUSIDA, Monsieur Michel Sidibé. Il était venu se rendre compte de l’état des lieux des progrès faits par le Burundi en matière de lutte contre le VIH/SIDA et voir dans quelle mesure l’ONUSIDA peut continuer à appuyer le Burundi dans ce domaine.

SE le Deuxième VP et Monsieur Michel SIDIBE répondant aux questions de la presse

Le Directeur Exécutif de l’ONUSIDA a remercié les autorités burundaises pour les activités déjà accomplies en matière de paix sociale et pour les mesures prises dans les domaines de la santé et l’éducation. Il a confié que le leadership du Gouvernement du Burundi est salutaire pour l’ONUSIDA.
Il a encouragé le Gouvernement du Burundi à promouvoir des investissements dans la production sur place des médicaments antirétroviraux. Il a également fait savoir qu’en collaboration avec le Fonds Mondial de lutte contre le VIH/SIDA et le Gouvernement du Burundi, l’ONUSIDA est en train de mobiliser des fonds d’un montant de 62 millions de dollars destinés à la lutte contre le VIH/ SIDA.
Son Excellence le Deuxième Vice - Président de la République a remercié l’ONUSIDA pour tous les appuis qu’elle ne cesse d’accorder au Burundi. Il a fait remarquer que grâce à ses appuis et ceux des autres partenaires, le Burundi a pu faire des progrès remarquables et est à l’étape d’arriver sur l’étape de zéro décès pour les enfants qui naissent des mères séropositives. Bien plus, il a indiqué que les indicateurs vers l’élimination de ce fléau sont visibles, le témoignage éloquent étant l’augmentation des centres de dépistages et l’accès aux médicaments antirétroviraux (ARV).
Son Excellence Gervais Rufyikiri a indiqué en outre que le Gouvernement du Burundi a initié d’autres mesures visant à renforcer la lutte contre le VIH/SIDA notamment la scolarisation gratuite des jeunes burundais au niveau du primaire, l’accès sans cesse croissant à l’école secondaire, la gratuité des soins de santé pour les enfants de moins de cinq ans et pour les femmes enceintes et en accouchement ainsi que la lutte contre la malnutrition à travers le développement du secteur agro-pastoral.
Le Deuxième Vice -Président de la République a cependant mis en exergue un défi de taille auquel la population burundaise fait face à savoir la grande pauvreté qui contribue à augmenter la vulnérabilité des jeunes, des jeunes filles et des veuves vis-à-vis du VIH/SIDA.
Tout en réaffirmant la détermination et la volonté du Gouvernement du Burundi à continuer à lutter contre ce fléau, il a demandé à l’ONUSIDA un appui dans le renforcement des capacités des ressources humaines qui œuvrent dans le domaine, l’équipement et l’augmentation des médicaments Anti Rétro Viraux.
Son Excellence Gervais Rufyikiri a profité de l’occasion pour inviter le Directeur Exécutif de l’ONUSIDA à prendre part à la conférence sectorielle de juin 2013 dans le cadre du suivi de conférence de Genève d’octobre 2012 et la mise en œuvre du Cadre Stratégique de Croissance et de Lutte contre la Pauvreté, deuxième génération (CSLP II).

Calendrier

octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8