Le Deuxième Vice-Président de la République préside les travaux de la réunion du Forum Politique du Groupe de Coordination des Partenaires
Article mis en ligne le 6 décembre 2013
dernière modification le 9 décembre 2013

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Ce vendredi 06 décembre 2013, le Gouvernement du Burundi a organisé une réunion du Forum Politique du Groupe de Coordination des Partenaires sous le haut patronage de Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République, Dr. Ir. Gervais Rufyikiri. Le but de cette réunion était d’évaluer l’état de mise en œuvre des programmes contenus dans le Cadre Stratégique de Croissance et de Lutte contre la Pauvreté, deuxième génération (CSLPII) et émettre des recommandations et suggestions allant dans le sens d’améliorer les performances dans l’avenir.

Son Excellence le Deuxième Vice-Président de la République a fait savoir que le rapport de la première revue annuelle de mise en oeuvre du CSLP II est le fruit d’un travail laborieux, rigoureux et participatif issu des consultations qui ont regroupé des représentants des communautés à la base, de l’administration centrale, des organisations de la société civile qui ont eu l’occasion de l’enrichir. Cependant, a-t-il souligné, il est important de mettre en relief un défi majeur rencontré lors de l’évaluation de la mise en œuvre du CSLPII à savoir l’insuffisance des données sur l’état d’exécution financière des projets.
Monsieur le Deuxième Vice-Président a ainsi profité de cette opportunité pour rappeler à tous les Partenaires Techniques et Financiers qui ne se sont pas encore alignés aux règlementations en vigueur et plus particulièrement conformément aux prescrits de l’Article 7 de la loi n°1/34 du 02 décembre 2008 portant “Statuts de la Banque de la République du Burundi” de le faire sans tarder à l’instar des autres. Ledit article stipule que tous les financements des bailleurs de fonds doivent être logés à la Banque Centrale de la République, a-t-il martelé.
Il a, en outre, exprimé les sentiments de gratitude du Gouvernement du Burundi à certains bailleurs de fonds qui ont déjà répondu à cet appel notamment la Banque Africaine de Développement (BAD), la Banque Mondiale, l’OMS et l’UNIFEM. Force est de noter que jusqu’à ce jour la Banque Centrale n’a déjà enregistré aucune reproche en matière de gestion de ces comptes, a fait savoir Monsieur le Deuxième Vice-Président.

Différentes parties prenantes, que ce soit du côté du gouvernement du Burundi ou des partenaires, ont reconnu les progrès déjà enregistrés dans les secteurs clés mais soulignent également que les défis ne manquent pas. Les partenaires sont revenus sur certains indicateurs du Doing Business qui ont très peu de points malgré les avancées significatives qu’a connues le pays en matière de l’amélioration du climat des affaires qui lui ont même valu le classement parmi les dix premiers pays au monde les plus réformateurs pour trois fois consécutives. On a mentionné notamment l’exécution des contrats qui est un indicateur clé pour la promotion du secteur privé.
Le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies au Burundi, Monsieur Parfait Onanga Anyanga a invité le gouvernement du Burundi et les partenaires techniques et financiers à poursuivre leurs engagements et ainsi favoriser le renforcement des acquis de cette première année de mise en œuvre du CSLPII. Il a par ailleurs lancé un appel au gouvernement à redoubler d’efforts pour le renforcement de la bonne gouvernance et l’état de droit, promouvoir un dialogue inclusif, renforcer la cohésion sociale et tout mettre en œuvre pour que les élections de 2015 soient libres, transparentes et apaisées. Monsieur Parfait Onanga Anyanga a indiqué que c’est rassurant de voir que le gouvernement a mis en place un instrument de mécanisme de suivi-évaluation et l’encourage à mettre en place des statistiques fiables.
Le Deuxième Vice-Président de la République a remercié les partenaires pour leurs contributions dans la mise en œuvre du CSLPII et a promis que les recommandations et suggestion issues de la réunion seront prises en considération dans les actions ultérieures.
Les participants ont observé un moment de silence en la mémoire de l’ancien Président Sud africain, Monsieur Nelson Mandela, une figure qui a marqué l’histoire du Burundi, décédé ce jeudi 05 décembre 2013.(Voir l’intégralité du discours du Deuxième Vice-Président)

PDF - 19.4 ko

Téléchargements Fichier à télécharger :
  • discours_forum_politique_du_06_decembre_2013.doc
  • 35.5 ko / Word

Calendrier

décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

Pas d'évènements à venir

A télécharger

  • discours_forum_politique_du_06_decembre_2013.doc
  • 35.5 ko / Word



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8