Discours de Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République du Burundi lors de la réunion de haut niveau sur la Somalie.
Article mis en ligne le 1er octobre 2015

par Expert
Imprimer logo imprimer

Excellence M. Hassan Sheikh Mohamud, Président de la République Fédérale de Somalie,
Excellences Messieurs les Chefs d’État et de Gouvernement,
Mesdames, Messieurs,

Permettez-moi avant tout de remercier les organisateurs de cette importante réunion, axée sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre de la Vision 2016 du Gouvernement Fédéral Somalien, ainsi que la direction du Gouvernement Fédéral, et ses partenaires internationaux, pour les progrès déjà réalisés depuis 2012, dans la consolidation d’une Somalie fédérale, souveraine et démocratique.

Excellences,
Mesdames, Messieurs

Le Burundi, contributeur de troupes de l’AMISOM depuis 2007, a suivi de près cette évolution. La situation actuelle sur terrain nous montre qu’une Somalie nouvelle, stable, et pacifique dans laquelle les intérêts de tous les Somaliens sont reconnus est tout à fait possible.
Mais, si l’on ne prend garde, cette situation peut subir des revers. En effet, l’extrémisme violent d’Al Shebaab est encore très dangereux. En témoigne les dernières attaques contre les positions des contingents des troupes de l’AMISOM, qui ont fait beaucoup de victimes dans les rangs des troupes burundaises et ougandaises.
L’année 2016 est une année cruciale pour la Somalie. Le succès du processus électoral en perspective suppose une plus grande stabilité et une conscience citoyenne, encore plus élevée.

Excellences,
Mesdames, Messieurs

La stratégie de sécurité pour les 18 prochains mois devrait avoir pour objectif de créer et de préserver un environnement propice permettant aux processus politique de se dérouler dans les meilleures conditions.

A cet effet, le Burundi est disposé, avec l’appui des autres partenaires, à partager son expérience avec les Somaliens, dans le domaine de la professionnalisation des forces de défense et de sécurité de ce pays. A titre de rappel, le Burundi, deuxième pays contributeur de troupes de l’AMISOM compte plus de 5.000 hommes en Somalie.

Le Burundi est toutefois préoccupé que l’AMISOM reste à court de moyens aériens suffisants après tant d’années. Le Secrétaire Général des Nations Unies et la Présidente de la Commission de l’Union Africaine devraient insistent davantage auprès des partenaires qui en ont les capacités, pour qu’ils consentent de nouveau à équiper l’AMISOM, en moyens logistiques terrestres et aériens pour faciliter la mobilité des troupes.

Pour conclure, le Burundi réaffirme son attachement à l’unité, à la souveraineté et à l’intégrité de la Somalie. Notre Gouvernement est déterminé à soutenir les efforts de paix en Somalie aussi longtemps que ce sera nécessaire.

Je vous remercie de votre aimable attention.

Téléchargements Fichier à télécharger :
  • discours_somalie.pdf
  • 248.7 ko / PDF

Calendrier

décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

Pas d'évènements à venir

A télécharger

  • discours_somalie.pdf
  • 248.7 ko / PDF



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8