Retraite des Groupes Techniques de Travail sur les réformes en matière de l’amélioration du climat des affaires au Burundi
Article mis en ligne le 25 novembre 2015

par renovat
Imprimer logo imprimer

Le mardi 24 novembre 2015, Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République, Dr. Joseph Butore, a procédé à l’ouverture des travaux d’une retraite de deux jours des Groupes Techniques de Travail (GTT) sur les réformes en matière de l’amélioration du climat des affaires au Burundi, consacrée à l’élaboration des plans d’actions pour le court et le moyen terme.

Dans son allocution, le Deuxième Vice-Président a indiqué que le rapport Doing Business de la Banque Mondiale examine, au moyen de dix indicateurs, les réglementations qui s’appliquent aux petites et moyennes entreprises au cours de leur cycle de vie. Ainsi, chaque année, le Gouvernement du Burundi transmet, pour évaluation, à l’équipe Doing Business de la Banque Mondiale un rapport contenant des réformes accomplies sur une période d’une année.

Il a souligné qu’outre la réduction des procédures administratives, des délais et des coûts en faveur des entrepreneurs, le but ultime des réformes Doing Business est d’attirer davantage des investissements tant nationaux qu’étrangers, en vue de contribuer à une croissance économique et à la création d’emplois.

Son Excellence Dr. Joseph Butore a confié que cette retraite se tient au moment où le Groupe de la Banque Mondiale venait de sortir, le 27 octobre 2015, le rapport Doing Business 2016 qui constitue sa 13ème édition. Selon ce rapport, le Burundi n’a pas avancé dans le classement, par rapport à celui de l’année passée. Classé 152ème sur les 189 économies évaluées, il a plutôt reculé d’une place si l’on considère les résultats actualisés.

« Cette stagnation dans le classement est conséquente à plusieurs facteurs, dont notamment le changement de méthodologie en cours d’exercice, et l’adoption d’une série de projets de lois, en rapport avec l’amélioration du climat des affaires, qui se fait impatiemment attendre au Parlement depuis un certain temps », a précisé le Deuxième Vice-Président de République. Il s’agit entre autres du projet de loi régissant les suretés mobilières, du projet de loi régissant les bureaux d’information sur le crédit, et celui portant code de l’urbanisme et de l’habitat.

Il a invité les membres des GTT à approfondir leurs connaissances sur la nouvelle méthodologie Doing Business, maîtriser les meilleures pratiques internationales en matière des réformes pour l’amélioration du climat des affaires et mener des réflexions sur des réformes porteuses de croissance économique et créatrices d’emploi.

Son Excellence Dr. Joseph Butore a, en fin, réitéré les sincères remerciements du Gouvernement du Burundi, à l’endroit des Partenaires Techniques et Financiers, qui ne cessent de l’appuyer dans cette voie des réformes. Il a également remercié ceux qui ont contribué, de près ou de loin, à l’amélioration du climat des affaires au Burundi, en particulier les membres des dix Groupes Techniques de Travail.

Il sied de noter que le Burundi reste toujours avec une meilleure position sur l’indicateur création d’entreprise où il est classé 19ème sur 189 économies évaluées par la Société Financière Internationale du Groupe de la Banque Mondiale. Le Burundi a également connu une légère amélioration de 0.02 points par rapport à la Distance de la frontière, donc passant de 48.80 points à 48.82 points. Le score de la distance de la frontière permet d’évaluer au fil du temps la performance absolue d’une économie en matière de réglementation des affaires et son amélioration associée. Cette mesure indique la distance de chaque économie par rapport à une « frontière » qui représente la meilleure performance observée à travers l’ensemble des pays couverts par Doing Business. La mesure permet d’observer l’écart entre le rendement d’une économie par rapport à la meilleure performance globale à travers le temps. La distance de la frontière de l’économie est calculée sur une échelle de 0 à 100, où 0 représente la performance la plus basse et 100 représente la « frontière ».

PDF - 17.9 ko
Intégralité du discours de SE Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République à cette occasion

Calendrier

décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

Pas d'évènements à venir

A télécharger



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8